2ème escale, l'éclade charentaise

Une fois sur l'île de Ré, il y a une virée quasiment incontournable : celle qui vous conduit au célèbre Fort Boyard. Pas pour le visiter puisque c'est interdit mais pour en faire le tour. Départ d'Ars en Ré pour embarquer sur un catamaran à moteur et nous voilà partis pour 2h de voyage. Précision importante : le tour du fort ne dure que 5mn, tout le reste c'est rien que du trajet ! Et quand on a comme moi le pied... strictement terrien c'est 1h45 de nausées, vautrée sur un fauteuil près du bord, le visage balayé par les embruns... rien que du bonheur ! Heureusement qu'il y a le plaisir des enfants à découvrir ce "monument" au vedettariat télévisuel international. En dehors de cela j'ai trouvé cette sortie très onéreuse (pour une famille de 6 comme la notre) pour si peu d'émotions. Je conseillerais à ceux que ça tente d'associer la sortie à une escale sur l'île d'Aix que l'on dit splendide. C'est plus cher mais on doit passer un bien meilleur moment !

 

024

052-copie-1

055bis

 

Une fois de retour sur la terre ferme, j'ai mis un moment à me remettre de cette traversée ! Mais le soir même tout allait bien et j'ai pu goûter pour la première fois à la célèbre éclade charentaise. Une spécialité à base de moules, cuites sous un feu d'épines de pin. Un véritable régal !!!! A déguster impérativement si vous passez par là !

 

064

 

Trois clous sont plantés en triangle au centre d'une épaisse planche de bois. Au centre de ces clous, on dépose la première moule, ouverture vers le bas. A partir de là, on dispose les moules les unes contre les autres en quinconce jusqu'à former une rosace (un jeu de patience...). La position tête en bas est essentielle, quand les moules vont s'ouvrir cela évitera que les cendres tombent à l'intérieur.

 

065

 

Les moules sont alors recouvertes d'une épaisse couche d'épines de pin sèches. On y met le feu et on l'attise jusqu'à ce qu'il n'y est plus que des cendres. On attend que cela soit bien éteint et on déguste !

 

028 029 036

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

partage2-copie-2.png

 

 

Vous voulez imprimer cette recette ? Cliquez sur  logo-imprimante.png  en bas de l'article

giet 16/08/2010 14:52



habitante de la charente maritime l'eclade et un plat traditionel que nous faisons l'été avec toute la famille mais avec l'eclade rien de mieux que la tartine au beurre salé un régal



maripolmi 31/07/2010 00:12



aH enfin!! Depuis qu'on m'en parle, je peux enfin voir à quoi  ça ressemble une éclade de moules!!! Merci pour cette escale gourmande! Cela me donne envie de gouter à cette spécialité
charentaise ;-)



Ika 30/07/2010 13:35



L'île d'Aix vaut aussi le détours, quant au Fort, on le voit bien depuis la presqu'île de Fouras, très joli coin aussi.



Laëti 30/07/2010 09:34



Pas fan de bâteau non plus on avait préféré se rendre à la page de Boyardville sur l'ile d'Oléron...certes on le voit de plus loin mais les enfants étaient contents quand même...et puis la virée
sur l'ile est chouette


L'éclade hum, c'est bon !



tiuscha 30/07/2010 09:02



Je connais mais n'ai jamais assisté, en fait, elle sont posées à même la tôle, donc tous le jus se répand ? Je voulais m'y asseayer avec les épines de pin d'ici, une année mais j'ai trouvé un peu
galère... Un truc de pêcheurs à faire sur la plage ça !



Sandrine 30/07/2010 10:57

Elles sont sur une planche en bois ! Mais effectivement le jus coule mais l'intérieur de la moule reste bien propre. Le résultat donne une chair fumée delicieuse

Chouya 30/07/2010 07:35



Je ne connaissais pas cette spécialité c'est original , j'aime le même problème que toi avec le bateau en général je passe les trajets dans la cabine du capitaine recouverte d'une couverture hihi
!


 


*** Bises



Pauline 29/07/2010 23:09



Une année, je suis partie à l'île d'oléron et j'ai vu le Fort!!! C'était sympa ^^



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...